Sécurité

Vague de vandalisme et vols de voitures à Soisy-sous-Montmorency

Partager cet article avec vos amis
  •  
  •  
  •  

Depuis quelques jours, la rédaction de notre journal reçoit une multitude d’alertes de Soiséens nous informant de délits commis en ce début d’année contre des véhicules de particuliers dans différents quartiers de la commune de Soisy-sous-Montmorency. Face à cela, le Maire et son équipe municipale, bien silencieux, peinent à apporter des solutions efficaces contre ces actes de délinquance de proximité qui préoccupent de plus en plus de Soiséens.

Des roues volées en pleine nuit puis retrouvées sur le site d’annonce Le Bon Coin, vol de la banquette arrière d’un véhicule et trois voitures vandalisées la même soirée. Très mauvais début d’année pour plusieurs familles de Soisy. LeSoiseen.info revient sur quelques uns de ces actes de vandalisme et vols de véhicules survenus ces dernières semaines.

Ses roues de voiture volées en pleine nuit, il les retrouve sur le site Le Bon Coin

Véhicule sans roues le 29 janvier 2019

Le 29 janvier 2019 au matin, non loin de la rue de Montmorency à Soisy, un Soiséen a eu la mauvaise surprise de constater le vol, en pleine nuit, des 4 roues de sa voiture ainsi que la roue de secours du véhicule dont la vitre arrière a été fracturée. Il va aussitôt déposer plainte au Commissariat de Montmorency dans l’espoir de retrouver le ou les coupables. En parallèle, il a eu le bon réflexe de consulter différents sites internet de ventes d’objets d’occasions, Le Bon Coin en tête. Et quelle ne fût pas sa surprise de retrouver une annonce sur Le Bon Coin avec les photos de 4 des 5 roues volées la veille. Il en informe aussitôt le Commissariat de Police Nationale de Montmorency pensant qu’il allait pouvoir l’aider à les récupérer mais, selon ce Soiséen, il lui a été signifié que la Police Nationale ne pouvait rien faire et qu’il fallait qu’il contacte lui même la personne à l’origine de l’annonce sur internet.

Des roues volées en vente sur Le Bon Coin

Il décide alors d’appeler et de prendre rendez-vous avec ce fameux vendeur des 4 roues volées en se faisant passer pour un potentiel acheteur intéressé. Arrivé sur les lieux, en compagnie de deux amis, la victime finira pas réussir à récupérer les 4 roues de son véhicule sans heurts. Son interlocuteur était un revendeur et non directement le voleur lui même.

Un épisode que ce Soiséen ne risque cependant pas d’oublier, d’autant plus qu’il s’agit du second acte de vandalisme et de vol dont il est victime à Soisy. Déjà, trois ans plus tôt, il avait retrouvé les vitres de son véhicule cassées suite à l’oublie de son téléphone portable à l’intérieur de sa voiture.

Victime d’un incendie de véhicule en juillet, la banquette arrière de sa nouvelle voiture est volée en février

Trois voitures incendiées le 15 juillet 2018 sur le parking de l’Orangerie et l’Eglise de Soisy

Si le 15 juillet 2018 restera pour beaucoup de français comme le jour de la victoire de l’équipe de France de Football en Coupe du Monde, il est aussi pour trois familles soiséennes synonyme d’incendie de leur véhicule personnel. C’est ce qui est arrivé dans la nuit du 14 au 15 juillet 2018 à Chrystelle sur le parking de l’Orangerie et de l’Eglise de Soisy, alors qu’elle s’apprêtait à partir en vacances d’été, et cela à quelques dizaines de mètres du Parc du Val Ombreux dont l’aire de jeux pour enfants avait été incendiée par des délinquants, le 5 janvier 2018. Cette Soiséenne a dû se racheter un nouveau véhicule dans la foulée et s’est jurée de ne plus jamais le garer sur le parking de l’Orangerie, qu’elle juge désormais plus assez sécurisé.

Banquette de sièges arrières volée à Soisy le 11 février 2019

Sept mois plus tard, elle ne pensait surement pas revivre un événement similaire à quelques jours de ses prochaines vacances. Dans la nuit du 10 au 11 février, sa nouvelle voiture, garée avenue du Clos Renaud, sera vandalisée : vitres brisées, banquette arrière arrachée et emportée par des visiteurs de nuits peu recommandables… Lors de son dépôt de plainte au Commissariat de Montmorency, Chrystelle apprendra que trois véhicules ont été fracturés la même nuit à Soisy, tous des Renault Clio.

Pour cette Soiséenne : “Soisy n’est plus ce qu’elle était“. Un triste constat partagé par de plus en plus de Soiséens.

Au réveil, elle retrouve son véhicule encastré dans un… radar “pédagogique” !

Voiture encastrée avenue de Paris, le 14 janvier 2019

Le 13 janvier 2019, Camylle gare sa voiture aux abords du Parc du Val Ombreux sur une place de parking de l’avenue de Paris. Le lendemain, cette Soiséenne retrouve sa voiture encastrée dans un poteau, l’arrière totalement endommagé. “Ma voiture a été déclarée comme épave” nous indique-t-elle. Durant la nuit, un automobiliste, roulant a une vitesse excessive, a perdu le contrôle de son véhicule avant de violemment percuter celui de Camylle. Cette habitante nous précise que c’est la 3ème fois en deux ans qu’un accident de la sorte se déroule dans cette partie de l’avenue de Paris. “Les automobilistes conduisent vraiment comme des fous. Ma famille a fait la demande de mettre un radar automatique, sans réponse de la part de Monsieur le Maire” nous dit-elle.

Il convient de préciser que le poteau contre lequel le chauffard a propulsé le véhicule de Crystelle n’est autre qu’un radar “pédagogique” installé il y a quelques années et censé réduire la vitesse des automobilistes en leur signifiant si leur vitesse est excessive ou non. Une méthode qui n’a visiblement pas fonctionnée cette nuit du 13 janvier. Pour ne rien arranger, ce radar pédagogique est aussi parfois caché par les feuillages des arbres qui dépassent depuis le parc du Val Ombreux situé à deux pas. En transmettant les photos de son véhicule endommagé à notre journal, cette Soiséenne souhaite “faire réagir les automobilistes” face aux excès de vitesse qu’elle constate avenue de Paris et estime que le radar pédagogique actuellement installé “ne sert absolument a rien”.

Des vols de voitures constatés dans le quartier des fleurs

Les habitants du quartier des fleurs, situé derrière le champ de courses, se souviennent encore avec stupeur de la matinée du 4 octobre 2017 lorsqu’ils ont découvert 23 véhicules vandalisés dans une seule et même rue du quartier. Depuis plusieurs semaines, ils font état de vols de véhicules dont ont été victimes certains voisins. A cela s’ajoute des allées et venues suspects de maisons en maisons. Des repérages en vue de futurs cambriolages… Les riverains appellent chacun à la vigilance.

Les habitants des fleurs avaient signé en masse une pétition adressée au Maire en octobre 2017 afin de le sensibiliser aux problèmes d’insécurité et de cambriolages de plus en plus présents dans le quartier. Cependant, ils ont vite été refroidis en recevant dans leur boite aux lettres la réponse du Maire de Soisy. Ce dernier leur signifiait que sa politique sécuritaire était parfaite et que la vandalisation des 23 véhicules était le fait d’un simple “déséquilibré”, affirmait-il. Circulez, il n’y a rien à voir.

A un an des élections municipales, il serait peut-être temps que le Maire et son équipe se réveillent et prennent ce sujet à bras le corps. Mais il est sans doute déjà trop tard…

Commentaires

Commentaires

Me suivre

Omar Bekare

Rédacteur en chef chez LeSoiseen.info
Soiséen depuis 30 ans, je me suis toujours intéressé à la vie municipale. Citoyen vigilant, sans étiquette politique, membre de l'association ANTICOR et référent départemental pour le Val-d'Oise, je suis à l'origine du dépôt de plainte de l'Association de Défense des Contribuables de Soisy qui vise Luc Strehaiano. Lassé de recevoir la propagande municipale, j'ai décidé de créer LeSoiseen.info, un nouveau média libre et indépendant pour vous apporter une réelle source d'informations à Soisy.
Me suivre
  •  
    518
    Shares
  • 518
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marre de lire la propagande municipale? LeSoiseen.info est votre nouvelle source d'informations locales, totalement libre et indépendante à Soisy-sous-Montmorency.

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit, envoyez nous un mail via la barre d'accueil.

Copyright © 2018 LeSoiseen.info - Site déclaré à la CNIL.

Début
Inline
Please enter easy facebook like box shortcode from settings > Easy Fcebook Likebox
Inline
Please enter easy facebook like box shortcode from settings > Easy Fcebook Likebox