conseil municipal

Absentéisme : les mauvais élèves du conseil municipal de Soisy

Salle du conseil municipal de Soisy-sous-Montmorency
Partager cet article avec vos amis
  •  
  •  
  •  

Alors que nous sommes à mi-mandat 2014-2020, LeSoiseen.info s’est intéressé à l’assiduité de nos élus municipaux au cours des 28 séances du Conseil municipal qui se sont déroulées du 30 mars 2014 au 23 mars 2017. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas très glorieux.

L’abstention a été particulièrement forte à l’occasion des dernières élections municipales à Soisy-sous-Montmorency : 48% contre 36% au plan national. La liste de la majorité municipale a été élue par seulement 31% des inscrits sur les listes électorales. Ce désintérêt d’une partie importante des Soiséens s’illustre par l’absence d’habitants qui assistent aux séances du conseil municipal. Face à cela, les nouveaux élus avaient le devoir de redonner envie aux Soiséens de s’intéresser à la vie de leur commune. Ils devaient montrer l’exemple en assurant pleinement leur mandat. Cela passe notamment par une présence assidue et une participation active en conseil municipal.

Pourquoi notre enquête s’intéresse seulement au conseil municipal, alors qu’il existe aussi des commissions municipales facultatives où siègent les élus? Parce qu’elles sont inutiles en l’état et souvent à des heures incompatibles avec une activité professionnelle (la semaine en plein après-midi), ce qui fausse le taux de participation aux réunions. De plus, les élus ne peuvent pas y effectuer un vrai travail de fond. Ils doivent se contenter d’écouter durant une heure sans broncher et sans avoir de dossier en amont pour pouvoir préparer ces réunions. Nous avons donc décidé de nous attarder exclusivement sur l’absentéisme en conseil municipal, seul organe délibérant habilité à prendre des décisions au nom des Soiséens.

Jusqu’à 47% de taux d’absence !

Parmi la dizaine de mauvais élèves, on retrouve en tête de gondole la benjamine du Conseil municipal, une certaine Morgane GUILLOUX. Un comble pour une équipe municipale qui se prénomme “Soisy Avenir”. Avec un record de 13 absences sur 28 réunions, notre bonnet d’âne a été aperçue pour la dernière fois le 30 juin 2016. Autant dire que vous aurez autant de chances de gagner à l’EuroMillions que de la voir siéger. Morgane GUILLOUX est suivie de très prêt par Cécile DULAS et Maria-Emilia FAYOL DA CUNHA avec respectivement 12 et 9 absences.

La suite du classement se joue dans un mouchoir de poche entre Jean-Michel HUMEAU (7), Martine OZIEL (7), Marie-Cécile RINCK (6), Virginie BESNARD (5), Anne-Marie BRASSET (5), Christian PELERIN (5), François ABOUT (4) et Christian DACHEZ (4).

Des présents très peu actifs en séance

Il y a heureusement des élus de la majorité municipale qui font l’énorme effort d’assister aux réunions du conseil municipal, une séance tous les deux mois. Mais que font-ils concrètement et qu’apportent-ils lors des débats? Le conseil municipal de Soisy n’est pas un exemple de démocratie, c’est une chambre d’enregistrement. Les débats se résument à des questions posées par les élus d’opposition au Maire. Ce dernier monopolise la parole. C’est simple, durant 2 heures on n’entend lui, lui et rien que lui.

Les rares fois ou une autre voix se distingue dans la majorité municipale c’est à l’occasion de la lecture du résumé d’un projet de délibération. En effet, avant de passer “au débat” et au vote, un rapporteur est nommé parmi la majorité municipale et a la lourde tâche de lire un texte qui lui a été rédigé par les services municipaux. Une tâche au combien pénible et qui justifie sans doute l’indemnité mensuelle versée à la plupart des élus de la majorité.

Des élus indemnisés qui sèchent le conseil municipal

Le plus grave dans tout cela, c’est que la moitié des conseillers municipaux qui figurent dans notre tableau ont une délégation du Maire et bénéficient en contrepartie, depuis 2014, d’une indemnité mensuelle octroyée allant de 228 à 671€ par mois selon la délégation occupée. Au regard de cet absentéisme en séance, et face au “travail” peu visible de ces élus, les contribuables de Soisy sont en droit de leur demander des comptes. Ces élus méritent-ils encore leur indemnité? Ne doivent-ils pas démissionner pour laisser la place à des élus plus compétents et prêts à travailler à l’avenir de notre commune?

Soulignons tout de même que, contrairement à la plupart des élus de la majorité municipale, les élus de l’opposition sont totalement bénévoles, ils ne touchent pas un centime du contribuable Soiséen. Ce qui ne les empêche pas d’afficher un taux de présence supérieur aux mauvais élèves du Conseil municipal. Comme quoi, quand on veut on peut!

Commentaires

Commentaires

Omar Bekare
Me suivre

Omar Bekare

Rédacteur en chef chez LeSoiseen.info
Soiséen depuis 29 ans, je me suis toujours intéressé à la vie municipale. Citoyen vigilant, membre de l'association ANTICOR, je suis à l'origine du dépôt de plainte de l'Association de Défense des Contribuables de Soisy qui vise Luc Strehaiano. Lassé de recevoir la propagande municipale, j'ai décidé de créer LeSoiseen.info, un nouveau média libre et indépendant pour vous apporter une réelle source d'informations à Soisy.
Omar Bekare
Me suivre
  •  
    36
    Shares
  • 36
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Marre de lire la propagande municipale? LeSoiseen.info est votre nouvelle source d'informations locales, totalement libre et indépendante à Soisy-sous-Montmorency.

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit, envoyez nous un mail via la barre d'accueil.

Copyright © 2017 LeSoiseen.info - Site déclaré à la CNIL.

Début